Quentin Demoulière

Mon blog personnel

Mutt, une autre manière d'aborder la messagerie

Rédigé par Quentin Demouliere - - Aucun commentaire

Je viens, depuis plusieurs semaines, de passer à Mutt concernant la gestion de mes mails, et à vrai dire, j'en suis plus que ravi ! Certains ne connaissent peut-être pas ce formidable outil ? C'est tout simplement un excellent client de messagerie qui fonctionne uniquement avec un bon vieux Terminal !

Alors pourquoi avoir fait ce choix ? Et bien voici mes arguments :

  • Sachant que j'utilise un bureau minimaliste sur mon ArchLinux, je ne souhaitais pas m'encombrer d'un client de messagerie trop lourd genre Thunderbird. Rester dans un style épuré voilà qui me correspond.
  • Je souhaitais pouvoir paramétrer aux petits oignons mon client en terme de gestion et je dois avouer que c'est un vrai régal.
  • Enfin, je voulais rester proche des fameux "Keep It Simple", "Write programs to handle text streams, because that is a universal interface" et le "Faîtes le vous même", devises qui me sont chères.
  • De plus, je ne serai pas loin d'être en accord avec la citation du créateur de Mutt : "All mail clients suck. This one just sucks less."
  • Dans l'univers des programmes "Usines à gaz", les navigateurs Web et les clients de messageries sont les rois !

Pour installer Mutt sous ArchLinux rien de plus facile :

root@archlinux# pacman -S mutt

Ensuite, tout se paramètre à l'aide du fichier .muttrc dans votre répertoire personnel. Ma configuration est pour une boîte unique en IMAP mais il est possible de gérer plusieurs adresses simultanément. Mutt supporte bien évidemment le POP3 et la gestion des protocoles de messagerie sécurisés. J'ai choisi également de passer par mon éditeur de texte préféré Vim (s'il vous plaît pas de trolls) pour l'édition des messages entre autres choses.

Voici à quoi ressemble mon fichier .muttrc :

# Configuration de Mutt
set spoolfile="imap://toto:password@mail.toto.fr/INBOX"
set folder="imap://toto@mail.toto.fr/"
set record="=Sent Messages"
set postponed="=Brouillons"
set from="toto@toto.fr"
set imap_check_subscribed
set mail_check=90
set header_cache=~/.mutt/.hcache
set net_inc=5
set editor=/usr/bin/vim
set pager=/bin/less
set signature=~/signature_mail
set edit_hdrs
set sort=threads
set sort_aux=date-sent
set strict_threads
set sendmail="/usr/bin/msmtp"

# text colors - general functions
color normal yellow default # normal text
color status brightgreen blue # status bar, last and first row
color search brightyellow red # search results
color message brightyellow default # information messages, last row
color error brightred default # error messages, last row
color markers brightred default # the + sign at the start of broken lines
#
# text colors - message index and attachment menu
color indicator red default # current message selected
color tree brightred default # Threads' arrow
color index brightwhite default ~F # important messages ! flag - command "F"
color index green default ~N # nouveaux messages N flag - command "N"
color index magenta default ~T # tagged messages * flag - command "t"
color index green default ~U # non-lu messages
color index brightblue default ~D # messages supprimé D flag - commands "d"/"u"
#
# ################
# ### MESSAGE
# ################
#
# # header de messages
# #
color header brightyellow default ^(From):
color header brightwhite default ^(Subject):
color header yellow default ^(To):
color header green default ^(Date):
color header white default ^(In-Reply-To):
color hdrdefault magenta default
#
# # attachement, URI, mail, signature
# #
color attachment blue default # attachments
color body brightblue default "(ftp|http)://[^ ]+" # point out URLs
color body cyan default [-a-z_0-9.]+@[-a-z_0-9.]+ # e-mail addresses
color signature brightblue default # the signature (after sigdashes)
#
# # effet de style d'écriture
# #
color bold brightwhite default # boldface text
color underline brightgreen default # underlined text
color body brightgreen default " [;:]-*[)>(<|]" # :-) etc...
color body brightgreen default " [;:][)>(<|]" # :) etc...
#
#color error brightwhite red # error messages
#
# # Couleurs des quotes
# #
color quoted red default # quoted text, 1st quote level
color quoted1 green default # quoted text, 2nd quote level
color quoted2 brightblue default # quoted text, 3rd quote level
color quoted3 blue default # quoted text, 4th quoet level

send-hook . 'set sendmail="/usr/bin/msmtp -a sfr"'
set envelope_from=yes
set use_domain=no
set reverse_name=yes
set alias_file=~/.mutt/aliases
source ~/.mutt/aliases

J'utilise, dans un second temps pour l'envoi de courriel, msmtp, un outil simple et performant. Pour le configurer, il faut créer, toujours dans son répertoire perso, le fichier .msmtprc.

#D'abord on installe l'application

root@archlinux# pacman -S msmtp

# Puis voici le contenu de mon fichier

# Compte sfr
account sfr
host smtp.sfr.fr
protocol smtp
from toto@toto.fr

# Compte gandi
account gandi
host mail.gandi.net
protocol smtp
from toto@admin.fr
auth on
user admin@admin.fr
password toto234azerty

# Compte gmail
account gmail
host smtp.gmail.com
protocol smtp
from toto@gmail.com
tls on
tls_certcheck off
tls_starttls off
auth on
user toto@gmail.com
password totoazertyQ

account default : sfr

Là encore, il est possible de définir plusieurs accès SMTP, ce qui est vraiment fort utile lorsque l'on bouge pas mal ou lorsque l'on se sert de plusieurs boîtes mails. Ensuite on peut définir le smtp que l'on veut utiliser par défaut dans son .muttrc.

La sécurisation de ces fichiers est un élément très important. En effet, vos mots de passe y sont clairement intégrés. Pour cela rien de mieux qu'un bon vieux chmod :

toto@archlinux$ chmod 600 .muttrc

toto@archlinux$ chmod 600 .msmtprc

Je cherche encore à savoir s'il y a possibilité de crypter ses mots de passe pour éviter de les afficher en clair dans le fichier. Donc si quelqu'un a une info là-dessus, je suis preneur.

Les points sensibles, lorsque l'on utilise IMAP, sont les directives concernant les répertoires. Veillez à être bien précis lorsque vous énoncez un chemin.

Pour conclure, je trouve que cet outil correspond vraiment à ce que je recherche dans un client de messagerie. Mutt est vraiment complet puisque il permet de gérer des alias, des signatures pré-définies et plein d'autres choses. Combiné à des outils comme OpenSSH, il devient encore plus puissant. Je vous invite donc à le tester pour vous faire votre propre opinion.

Debian and Unix Addict

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot otnz ? :